Vous êtes dans : Accueil > Bibliothèque > On a aimé… > Romans Ados/Adultes

Romans Ados/Adultes

Andrew Blake est las, ceux qu'il aime disparaissent un à un. Il ne se sent plus à sa place. Il veut en finir et quitte la direction de son entreprise pour se faire engager comme majordome en France, pays où il a rencontré sa femme. Là, il va aller de surprise en surprise entre les étranges emplois du temps de sa patronne, le régisseur fou, la cuisinière explosive et la femme de ménage perdue. Un grand moment de détente et des personnages très touchants.

Complètement cramé, Gilles Legardinier, Fleuve noir, 2012.

Forrest Gump peut aller se rhabiller. La Suède lui a trouvé un sérieux outsider ! Le jour de ses cent ans, alors que tous les notables de la ville l'attendent pour célébrer l'événement, Allan Karlsson s'échappe par la fenêtre de sa maison de retraite quelques minutes avant le début de la fête organisée en son honneur. Ses plus belles charentaises aux pieds, le vieillard se rend à la gare routière, où il dérobe une valise dans l'espoir qu'elle contienne une paire de chaussures. Mais le bagage recèle un bien plus précieux chargement, et voilà comment Allan se retrouve poursuivi par la police et par une bande de malfrats… Commence alors son incroyable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l'histoire du XXe siècle. Drôle, captivant et déjanté !

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson, Presse de la Cité, 2011.

Il y a trois ans, juste après avoir appris que son père trompait sa mère, Mary-Lou est tombée du haut d’un arbre et a perdu l’usage de ses jambes. Adam, jeune voisin, se souvient encore de ce bel été et se demande ce qu’est devenue son amie jamais revue. Un jour, par hasard, il la croise sur le chemin de sa chorale. Il l’invite à venir partager avec lui quelques jours dans la maison de vacances de son père, au bord du lac. 
Spontané et attentif, le jeune homme s'aperçoit vite que Mary-Lou a beaucoup changé depuis le drame.et les trois années qui ont suivi. Il s'attelle cependant, à travers leur routine estivale à lui faire ré-apprécier les petites choses et s'ouvrir sur des possibles. Un huit-clos sensible et attachant. 

Mary-Lou, Stefan Casta, édition Thierry Magnier.

Récit post apocalyptique où la terre ralentit progressivement sa vitesse de rotation. Conséquences : la vie sociale se désagrège rapidement et apparaissent parmi les humains des comportements de crise où l'individualisme le dispute au mystique. La narratrice est une gamine pas très bien dans sa peau. Si Julia vit en Californie, l'ensemble de la planète est bien sûr rapidement concerné par les bouleversements occasionnés. Les gouvernements réagissent rapidement pour conserver un semblant de vie normale : on continue à utiliser le découpage en 24 heures des journées. Bientôt celles-ci s'étireront sur 60 heures...Seuls quelques communautés décident de suivre le nouveau rythme dicté par la rotation terrestre, avec un décalage de plus en plus énorme. 

Karen Thompson Walker tenait ici un sujet en or. Le traiter à la fois dans le cadre d'une œuvre d'anticipation très grand public et d'une œuvre pour jeunes adultes est une bonne idée. Très enthousiaste au début (l'adolescence de la jeune fille est bien racontée, c'est bien écrit), je trouve finalement que le livre manque de profondeur. Des raisons et des conséquences du ralentissement de la rotation de la planète auraient été les bienvenues. Enfin, la jeune héroïne manque, à mon goût, de punch.Un roman qui conviendra  cependant peut être aux lecteurs qui s'essaient au genre. 

Pour vous faire une meilleure idée de ce titre, l'avis d'une autre lectrice :"L'auteure, dont c'est là le premier roman, parvient à raconter la rapide dégradation des conditions de vie sur Terre avec une "poignance" tout à fait dépourvue de pathos, une sorte de poésie de la catastrophe qui m'a amenée à relire de nombreux passages plusieurs fois. Mention spéciale à son tout dernier chapitre, où elle décrit le contenu potentiel du disque que les scientifiques veulent envoyer dans l'espace comme témoignage de ce que fut l'humanité: il m'a serré le cœur et fait monter les larmes aux yeux. Une lecture prenante dont je ne suis pas ressortie indemne ." (lien du blog,  ici )

L'âge des miracles, Karen Thompson Walker, Presses de la Cité.

La civilisation a disparu. Un homme est resté. Pour tuer les morts. Pour les amateurs de suspense, d'enquête et de zombies, ce livre est pour vous.

Il alterne les scènes de stress et d'autres plus contemplatives tout en oubliant pas quelques moments gores avec les zombies.Il ne révolutionne pas le genre à la manière d'un Max Brooks mais son récit reste terriblement efficace.

L’homme des morts, de V.M. Zito, édition Orbit.

Voici le récit oral de quelques survivants de la troisième guerre mondiale contre les zombies. Si vous devez en lire qu'un, c'est celui-là. Plus qu'un livre fantastique, il s'agit d'une véritable réflexion sur l'humanité et sa capacité d'adaptation. Il nous livre aussi une analyse géopolitique assez juste sur les réactions gouvernementales face à une épidémie mondiale.

L'intégrale nous donne en plus le "guide de survie en territoire zombie" qui permet d'apprendre à se défendre face à une prochaine invasion de morts-vivants, ouf !

Et surtout, même si vous avez vu le film, prenez le livre parce que le seul point commun entre le livre et le film, c'est le titre.

à lire aussi sur  Babelio

World War Z l'intégrale de Max BROOKS aux éditions Orbit.

  • Haut de page